Print

Syrie : Les traîtres quittent le bateau, de peur d’être démasqués, tant, la victoire est proche.
Par Allain Jules
Mondialisation.ca, 06 août 2012
6 août 2012
Url de l'article:
https://www.mondialisation.ca/syrie-les-tra-tres-quittent-le-bateau-de-peur-d-tre-d-masqu-s-tant-la-victoire-est-proche/32233

Le Premier ministre syrien Riad Hijab a été démis de ses fonctions, a annoncé lundi la télévision officielle syrienne, qui, par ailleurs, a été visée par un attentat. Une démission qui n’a pas d’explication pour le moment…L’”arme absolue de la terreur”, c’est tout ce qu’il reste aux terroristes, commettre des tueries et semer le chaos, puisque militairement, ils ne peuvent répondre, malgré le financement du Qatar et de l’Arabie saoudite. Ce qui est certain, même comme l’Occident refuse de condamner ces actes terroristes, le terrorisme est et restera l’acte des faibles. 

Le quotidien britannique The Independent cite un haut responsable du régime qui explique que l’on n’a encore rien vu à Alep. Ceci confirme bien évidemment ce que nous disions hier, à propos d’Alep, où des renforts sont encore arrivés ce matin :

Ce que vous voyez jusqu’à maintenant n’est qu’un apéritif: le plat principal reste à venir.

Trois officiers des services de renseignement politique à Damas ont fait défection et ont trouvé refuge en Jordanie. Il s’agit du colonel Yareb al-Chareh, son frère Kanaan Mohammad al-Chareh et le colonel Yasser Hajj Ali, qui donnaient des renseignements à l’armée syrienne libre. Ils ont été démasqués et pris la fuite…Ce sont des…sunnites et ceci prouve que la vraie guerre est religieuse, pour anéantir les chiites et donc l’Iran au Proche et Moyen-Orient.

Les hommes passent, la Syrie reste et restera  !

Attentat à la télévision d’état

Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.