Témoignage de l’Équipe de paix pour l’Irak: Bienvenue à Rutba

Un convoi de trois véhicules a quitté Bagdad samedi matin le 29 mars en direction d’Amman, Jordanie sur la route qui traverse le désert irakien occidental de Bagdad à la frontière jordanienne. Le groupe était composé d’un conducteur irakien pour chaque véhicule, 8 Américains et un Irlandais des Équipes de Pacifistes Chrétiens (ÉPC.) et de Voices in the Wilderness, deux journalistes japonais et un pacifiste coréen. Pendant que le groupe se dirigeait vers l’ouest dans les premières heures du matin, il y avait des preuves suffisantes des effets du bombardement américano-britannique. Il y avait des ponts, des stations de gaz, et les squelettes noircies des véhicules militaires et civils tous détruits sur le côté de la route. Les avions américains et britanniques ont pu être aperçus au ciel et étaient activement engagés dans le bombardement près de la route, d’où la décision des chauffeurs de séparer leurs véhicules et de se déplacer à toute vitesse afin de réduire au minimum la probabilité de devenir des « dommages collatéraux » de cette guerre.

Le dernier véhicule transportait trois membres des Équipes de Pacifistes Chrétiens: Weldon Niceley, Seattle Washington, Kara Speltz, Oakland, CA, et Cliff Kindy du personnel de ÉPC en Ohio, avec Shane Claiborne, Philadelphie, PA qui était en Irak avec l’Équipe de paix pour l’Irak de Voices in the Wilderness.

Ils étaient à quelques heures de la frontière jordanienne voyageant à environ 80 milles à l’heure quand un pneu a explosé, faisant perdre le contrôle de la voiture au chauffeur. Le véhicule a quitté la route et s’est arrêté sur son côté au fond d’un fossé de 10 pieds. Le conducteur a pensé que la roue avait été ciblée par un avion allié, mais l’équipe a jugé que c’était tout aussi probable que le pneu a été détruit par les débris des attaques américano-britanniques récentes restés sur la route.

Ils ont réussi à ouvrir les portes du côté supérieur du véhicule et, par la suite, à sortir chacun. Chacun a été blessé, secoué, mais tous étaient conscients que Weldon a été grièvement blessé, et que Cliff saignait beaucoup d’une grande blessure à la tête. La voiture a été montée, et les deux autres voitures dans le convoi étaient bien hors de vue en bas de la route vers la frontière jordanienne et personne dans la délégation n’avait un téléphone satellite. En raison du bombardement américano-britannique intensif, il y avait très peu de véhicules sur la route entre Bagdad et la Jordanie. Le groupe commençait juste à paniquer, quand une voiture civile irakienne s’est approchée et nous a offert de l’aide. Sans hésitation aucune, le conducteur a embarqué les 5 passagers additionnels dans sa voiture et les a conduit à la ville irakienne la plus proche, Rutba, à environ 6 kilomètres du lieu de l’accident. Rutba est une ville d’environ 20.000 habitants située à 140 kilomètres à l’est de la frontière jordanienne.

Nous étions étonnés de voir cette ville civile, sans aucune structure militaire apparente, dévastée par les bombardements américano-britanniques trois jours plus tôt. Une grande partie de la ville a été détruite y compris l’hôpital d’enfants là où deux enfants ont été tués dans le bombardement. Le groupe a été conduit au seul service médical encore fonctionnel en ville, une clinique de 20 pieds carrés avec seulement quatre lits. Les habitants de la ville se sont rapidement réunis pour voir leurs invités étrangers inattendus. Notre groupe a offert à la hâte à chacun une copie du tract de l’ÉPC, une description de la mission et du travail de l’ÉPC en Irak, en anglais d’un côté de la feuille et en arabe de l’autre. Ayant cette introduction à la main, les habitants de Rutba ont accueilli chaleureusement les réfugiés américains blessés, seulement trois jours après la destruction de leur ville par les avions américano-britanniques. Le matin suivant, Shane a demandé, « Comment pensez-vous que les Américains réagiraient à des civils irakiens accidentellement échoués dans leur communauté trois jours après que l’aviation irakienne ait détruit leur ville? »

Quand le docteur est arrivé, le groupe ne s’attendait pas à une plus grande surprise. Dans cette ville de 20.000 habitants au milieu du désert irakien, le docteur qui allait les traiter parlait un anglais parfait et qui, sans tarder, a commencé ses examens. Chacun dans le véhicule a été blessé, mais Weldon a eu un pouce cassé, plusieurs côtes cassées et possiblement une vertèbre rompue, alors que Cliff Kindy avait une très mauvaise blessure à la tête. Le docteur était professionnellement gêné. En raison de l’embargo et de l’attaque alliée sur leur hôpital de soins primaires trois jours plus tôt, beaucoup de médicaments n’étaient pas disponibles. Quelques calmants étaient disponibles, mais Cliff Kindy devrait avoir 10 points de situe nécessaires pour fermer la blessure dans sa tête sans anesthésie.

Dans des circonstances normales, le docteur a expliqué, ils auraient gracieusement offert de transporter les membres blessés du groupe en ambulance jusqu’en Jordanie. Mais, il ne pouvait faire cette proposition dans la situation actuelle. Comme il était évident de l’ambulance bombardée pas loin en bas de la route, même des ambulances sont parfois considérées des cibles légitimes du bombardement américano-britannique. Lorsque tous nos blessés dans le groupe ont été traités, environ deux heures après notre arrivée, les deux autres voitures dans le convoi sont revenues et nous ont trouvés.

Le groupe a chaleureusement remercié les habitants de Rutba pour leur hospitalité et essayé sans succès de payer la clinique et le docteur pour ses services. « Nous traitons chacun dans notre clinique: Musulman, chrétien, Irakien ou Américain. Nous faisons tous partie de la même famille comme vous le savez, » le docteur nous rétorqua.

Doug Hostetter Peace Pastor, Evanston Mennonite Church Senior Middle East Correspondent, American Friends Service Committee

Membres des équipes de paix qui sont revenus de Bagdad, Irak vers Amman, Jordanie le 30 mars 2003: Christian Peacemakers Team: Weldon Nicely, Mennonite Pastor from Seattle, WA Jonathan & Leah Wilson-Hartgrone, Philadelphia, PA Kara Speltz of Oakland, CA Betty Scholten, Mt. Rainier, MD Peggy Gish, Athens, OH CPT staff Cliff Kindy, Indiana CPT staff. Voices in the Wilderness, Iraq Peace Team: Michael Birmingham, Ireland Shane Claiborne, Philadelphia 

Copyright Doug Hostetter  2003.  For fair use only/ pour usage équitable seulement .



Articles Par : Doug Hostetter

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]