Print

États-Unis soutient Israël contre l´Iran
Par Joaquín Rivery Tur
Mondialisation.ca, 03 septembre 2009
ACN - Agence cubaine d'information 3 septembre 2009
Url de l'article:
https://www.mondialisation.ca/tats-unis-soutient-isra-l-contre-l-iran/15044

Les États Unis, ou plus précisément le vice-président Joseph Biden, vient de d´inciter le gouvernement de Tel Aviv à lancer une attaque contre l´Iran sous le prétexte, déjà utilisé mille fois, de cette bombe atomique que ce pays aurait soi-disant l´intention de fabriquer.

Selon l´agence AP, Biden a affirmé que, si Israël décide d´attaquer les installations nucléaires supposées de l´Iran, Washington ne s´y opposera pas, indépendamment du fait que le plus haut officier des forces armées nord-américaines a déclaré qu´une attaque de cette nature serait déstabilisatrice.

Les déclarations de Biden correspondent à un pas de plus dans l´attitude agressive de Washington à l´heure de traiter de ses différences politiques avec le gouvernement de Teheran et en relation avec son exigence qu´il mette fin à son programme nucléaire, dont celui-ci a pourtant maintes fois réaffirmé les objectifs pacifiques.

Selon AP, certains fonctionnaires de la Maison Blanche ont voulu donner aux déclarations de Biden une interprétation moins guerrière. Ils ont expliqué que l´entrevue télévisée de dimanche dernier faisait allusion à la position nord-américaine selon laquelle Israël a le droit de se défendre et de prendre ses propres décisions en matière de sécurité nationale.

Biden a démontré une grande ingénuité lorsqu´il a déclaré que les États-Unis « ne peuvent pas dire à une autre nation souveraine ce qu´elle peut faire et ce qu´elle ne peut pas faire », alors que c´est en fait ce que ce pays a pratiqué tout au long de son histoire.

Il est difficile que le gouvernement de droite israélien de Benjamín Netanyahu prenne cette décision sans consulter d´abord Washington et sans compter sur son approbation. Ce n´est pas la même chose d´attaquer les installations nucléaires iraniennes que de lancer des attaques indiscriminées sur la population de Gaza ou de Cisjordanie, peuplée de pauvres arabes dont la disparition importe peu aux États-Unis.

Israël dépend trop des États Unis pour se lancer seul dans une aventure de cette envergure. Il est impossible d´oublier que c´est grâce aux nord-américains qu´il est devenu une puissance nucléaire, créée par eux-même et conçue pour faire face aux palestiniens et au monde arabe d´une manière plus générale.

Cette décision risquerait de déchainer un processus d´instabilité militaire dont les conséquences seraient imprévisibles, car il est évident que les iraniens ne resteraient pas tranquillement les bras croisés.

Les déclarations de Biden possèdent donc une charge mortifère pour toute la planète et on peut craindre qu´elle incite Israël à lancer une attaque contre les iraniens, ou même que les deux pays soient en train de préparer ensemble un plan d´attaque.

La situation s´est sérieusement compliquée depuis que les États-Unis et ses alliés ont intervenu dans les affaires internes iraniennes, en incitant l´opposition à des manifestations de rue contre la victoire du président actuel Mahmud Ahmadinejad aux élections qui se sont déroulées récemment.

Sans pourtant disposer d´aucunes preuves, Washington et l´Union Européenne ont lancé une campagne pour dénoncer une fraude alors que celle-ci était pratiquement impensable, étant donné que la différence entre Ahmadinejad et son plus proche rival était de onze millions de voix, un nombre impossible de ne pas prendre en considération.

La Maison Blanche semble donc vouloir utiliser Israël comme son fer de lance pour une agression contre l´Iran. C´est en tout cas ce que l´on peut soupçonner depuis que, il y a déjà quelques jours, Ahmadinejad a déclaré qu´il prendrait les choses en main si, à la fin de l´année, Iran n´avait pas démontré qu´il allait démontrer sa volonté de négocier son plan de développement.

Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.