Territoires palestiniens: Israël accentue sa répression

Israël, tout le monde en convient, c’est une longue liste de crimes aussi abominables les uns que les autres. Et rien n’a changé depuis 1930, et même depuis les années trente quand avaient commencé les affrontements avec la population palestinienne qui vivait déjà sous domination britannique.

L’on ne s’étonnera pas alors surtout avec l’appui ou le silence complice de certains Etats, que cette politique de répression se poursuive dans des formes qui n’ont rien de glorieux. Comme le fait de s’attaquer, se venger en fait sur les familles des militants palestiniens qui défient l’ordre israélien. C’est le règne de la terreur. En effet, un Palestinien et sept femmes proches de militants palestiniens soi-disant recherchés ont été arrêtés hier par l’armée israélienne à Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie, ont indiqué des sources de sécurité palestiniennes. Ces femmes sont des mères ou des épouses notamment de militants recherchés des Brigades des martyrs d’Al Aqsa, liées au Fatah. Les soldats israéliens sont arrivés à Naplouse à bord d’une trentaine de jeeps et ont encerclé plusieurs maisons dans différentes parties de la ville. Ils ont arrêté les huit Palestiniens puis quitté la ville sans échange de tirs, selon les mêmes sources. Voilà donc une version de l’ordre israélien appliquée par le tout nouveau premier ministre israélien, Ehud Olmert, qui croit ainsi mater la révolte et encore plus le sentiment nationaliste des Palestiniens. Une mission vouée à l’échec. D’autres, avant lui, avaient appliqué cette méthode, mais en semant le désespoir, ils avaient récolté la tempête. Et pas plus tard qu’hier, une roquette artisanale a été tirée par des Palestiniens depuis le nord de la bande de Ghaza contre un village collectiviste israélien, sans faire de victime, a déclaré une porte-parole de l’armée. Les Brigades des martyrs d’Al Aqsa, responsables de nombreux tirs de roquettes contre Israël, ont revendiqué ce nouveau tir. Des groupes armés palestiniens de Ghaza ont tiré plus de 30 roquettes contre Israël au cours de la semaine écoulée. Il n’y a pas eu de dégâts matériels se plaît-on à annoncer côté israélien, mais l’impact psychologique est important. Mardi, rappelle-t-on, Ehud Olmert avait donné le feu vert à l’armée pour « accentuer la pression sur le terrain », sans toutefois déclencher une escalade militaire après l’attentat palestinien qui a fait neuf morts à Tel-Aviv. D’après ce que croit savoir la radio israélienne, les autorités israéliennes allaient isoler de façon plus hermétique la bande de Ghaza de la Cisjordanie alors que l’armée a obtenu un nouvel aval pour des opérations d’« éliminations ciblées » y compris de responsables officiels du Hamas et du gouvernement palestinien. Selon la même source, il a été décidé lors de la réunion de retirer les cartes d’identité israéliennes de trois députés du Hamas originaire d’El Qods. Ces cartes d’identité, qu’Israël accorde aux Palestiniens d’El Qods-est occupée et annexée, les autorisent à séjourner dans la ville et à circuler librement, y compris en territoire israélien. Les trois députés peuvent faire appel pour obtenir une levée de cette mesure s’ils démissionnent du Parlement palestinien et quittent le Hamas, a précisé la radio. Accusé de ne pas avoir condamné l’attentat de Tel-Aviv, le premier ministre palestinien Ismaïl Haniyeh a affirmé que « la poursuite de l’occupation et des agressions » israéliennes était à l’origine du cycle de violence dans la région. Le message devrait être clair, car ajoutera t-il, « l’instauration de la paix et de la sécurité dans la région sont tributaires de la fin de l’occupation et du recouvrement par le peuple palestinien de tous ses droits ». Mais un tel message s’adresse à tous ceux qui s’en sont pris aux Palestiniens tout en n’éludant pas le fond du problème. C’est cette bataille qui commence.



Articles Par : T. Hocine

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]