Trafic d’enfants au Mozambique

Lu sur le blog « Moçambique para todos », une information qui ne manque pas de nous interpeler. Selon une organisation non gouvernementale mozambicaine corroborant des dénonciations antérieures, des centaines d’enfants feraient l’objet d’un trafic vers l’Afrique du Sud, en provenance du Mozambique ou de Swaziland et traversant le « corridor de Maputo ».

Cela fait quelques mois que Margarida Gitunga, du Réseau contre le trafic et l’abus des mineurs en Afrique australe a lancé l’alerte. « tous les ans, 38.000 enfants provenant de différents pays de la région convergent vers l’Afrique du Sud », affirme-t-elle. Le réseau de trafiquants aurait infiltré les autorités responsables du contrôle des frontières et agirait principalement à Malelane, tout près du poste frontière de Ressano Garcia, à environ de 100 km de Maputo. Ce poste serait le point d’entrée principal de ce trafic illégal, alimentant les réseaux de prostitution et de travail forcé.

On estime que chaque mois, une centaine d’enfants serait ainsi trafiqués à travers le corridor de Maputo reliant la capitale mozambicaine à Johannesburg. En moyenne, 15 enfants réussissent à s’échapper ou sont abandonnés par leurs ravisseurs et constituent la première sources des dénonciations. Un tel trafic criminel ne peut se déployer sans un vaste réseau de complicités impliquant les services de police, de l’immigration, des transports et même les communautés locale d’où les enfants sont issus.

Carlos Mandlate, coordinateur du Réseau contre l’Abus des mineurs, il exige l’application effective des lois en vigueurs soient effectivement appliquées et le renforcement des peines dans les cas d’abus sexuels. L’association réclame en outre que le parlement adopte une loi pénalisant explicitement le trafic de personnes.

source de l’information: http://www.imensis.co.mz/news/anmviewer.asp ?a=7216

documents et sites web : document publié par l’UNESCO (format pdf) : Trafico de pessoas em Moçambique : causas principais et recomendaçoes, policy paper n°14.1(P)

Trafegos de seres humanis : Um boletim de notícias, informações e estudos sobre o Tráfico de Seres Humanos na África Austral, Organização Internacional de Migração . Pretoria . África do Sul, 5e éd, mai 2005

Le site d’information afrik.com mène campagne contre la prostitution et établit un dossier accablant : Dossier Prostitution



Articles Par : Patrice Dx

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]