Tsahal l’armée la plus « morale » contre une guérilla « d’animaux humains pire que les nazis » ?

Tsahal l’armée la plus « morale » contre une guérilla « d’animaux humains pire que les nazis »

Voyons cela d’un peu plus près, après ce rappel :

–  Un peuple palestinien spolié de sa terre depuis 75 ans à qui l’on ne cesse d’infliger les pires humiliations en touchant à sa dignité et à son honneur.

–  Un peuple que l’on trompe sans cesse, sans retenue, sans honte et sans regrets.

–  Un colonisateur raciste, sans morale, sans foi ni loi, qui tue, blesse, emprisonne des milliers de Palestiniens (y compris des femmes et des enfants), arbitrairement, sans que l’occident, son soutien n’y voit rien de déraisonnable, d’injuste ou d’offusquant.

–  Un colonisateur arrogant qui piétine toutes les résolutions de l’ONU et qui défie toutes les organisations dites ONG avec leurs rapports, ainsi que les Etats.

–  Des pays occidentaux tout aussi amoraux et sournois, qui le laissent faire tout en le protégeant sous le faux prétexte du « droit de défense ou de se protéger », quels que soient ses crimes !

–  Des pays occidentaux qui n’ont rien vu de la ghettoïsation de plus de 2 millions de Palestiniens sans possibilités d’actions, de réactions ou de déplacements. Une prison à ciel ouvert.

–  Des pays occidentaux qui n’ont, hypocritement, rien vu des massacres continues par milliers et des injustices sans fin, de leur protégé, depuis des années, mais qui subitement perçoivent et comprennent, un 7 octobre, que la riposte de la résistance palestinienne pour contrecarrer les infamies et inhumanités du colonisateur n’est qu’action « terroriste » contre un pays pacifique qui possède toutes les vertus dont l’armée « la plus morale ».

Des mensonges, relayés, tellement gros qu’ils… ne passent pas !

Les sionistes sont dans la perversion, l’hallucination au point d’être hors cadre humain. Joseph Goebbels, le propagandiste d’Hitler, a dit « plus le mensonge est gros, plus il passe ». Parfait ! Ceci est valable peut-être à l’époque hitlérienne. Aujourd’hui, les sionistes l’ont largement dépassé en faisant beaucoup mieux. Ils ont innové en faisant de leurs mensonges tellement gros (1), dodus, nus, poilus, ridicules, absurdes, diaboliques qu’ils ne passent pas ! Même par la corruption ou les menaces ! Et comme ça ne passe plus, ils insistent pour que ça passe en rajoutant d’autres gros mensonges aussi fous que les précédents en persistant à mentir non pas sur ce qui est supposé arriver, mais sur ce que l’on voit en direct de nos propres yeux ! Ils veulent que l’on renie nos principes, que l’on mente en considérant comme faux, leurs faits et gestes ignobles qui crèvent les yeux ! Le mensonge est compulsif, pathologique, chez cette espèce.

Pour cela, ils passent par les médias-mensonges occidentaux, majoritairement propriété des sionistes, dont certains (Anglo-Saxon) sont obligés de rétropédaler, face à l’évidence et les preuves, avec précaution il faut le dire, contrairement aux médias « mainstream » français qui persistent même démasqués – de la façon la plus lâche et la plus servile – à le répéter souvent en boucle, même si la vérité est dite, prouvée et diffusée par l’autre presse inclue l’israélienne ! La vérité est que toutes les abominations imputées aux combattants palestiniens, se sont avérées mensonges, inventées y compris celles réelles exécutées par l’armée sioniste sur sa propre population ! Même le colonisé d’esprit n’ose pas s’avilir, à ce point, pour rabâcher leurs immondicités qui dépassent l’entendement ! Pourtant, ces « journalistes » sont chez eux en France. Ils ne sont pas menacés de « liquidation physique » par le Mossad (sauf par un pitoyable chanteur ‘humaniste’ sioniste sénile). Menacés, peut-être, de sanction ou licenciement, c’est possible ! Vendre son âme pour cette crainte, c’est de l’aliénation ! Chateaubriand a bien qualifié cet état d’esprit dans ‘‘Mémoires d’outre-tombe’’ : « Je ne connais rien de plus servile, de plus méprisable, de plus lâche, de plus borné qu’un terroriste. » Cette sentence s’applique à qui ? Les combattants palestiniens qui meurent courageusement pour leur patrie spoliée, les journalistes de terrains, intègres, assassinés sont loin d’être concernés par cette citation.

Les plus de 700 journalistes du monde qui ont signé une pétition – demandant aux médias de changer de narratifs et de qualificatifs en utilisant les termes appropriés et en rapportant les faits honnêtement, ont compté pour des ‘prunes’.  Cette pétition reste toutefois un témoignage révélant une vérité que l’on s’évertue à dissimiler, un caillou dans la chaussure, une empreinte indélébile ; discréditant en mettant à nu tous les Etats qui se targuent d’être les défenseurs supérieurs des valeurs humaines qu’ils n’ont pas, mais dont ils usent et abusent cyniquement pour tromper, arnaquer, corrompre et dominer. Des crapuleries (devenues leurs valeurs) que la morale réprouve et que les religions maudissent. Au diable les lois, les conventions et la vertu ! On en arrive à un point où cette presse (particulièrement les Télévisions) de caniveaux a érigé le déni, le mensonge, la diffamation, l’injure, la subversion et l’infamie en valeurs et composantes de la liberté d’expression et de penser ! Ces médias rapportent, par exemple systématiquement les communiqués de l’armée israélienne sans citer la source au même moment où elle cite partiellement ceux des Palestiniens en ajoutant « selon le ministère de la Santé du Hamas ». Même avec cette formule, elle ne rapporte pas qu’au 67e jour des attaques contre Gaza, le bilan au 13 décembre s’élève à environ 18 600 morts dont 8 000 enfants et 6 200 femmes (sans compter ceux encore sous les décombres), 300 morts parmi le personnel médical, 86 journalistes, 50 600 civils blessés, 7700 autres portés disparus. Par ailleurs,  il a été rapporté (2) que 283 soignants et 133 personnels de l’ONU ont été tués par Israël à Gaza qu’il y a eu 212 attaques contre les établissements de santé (en les qualifiant de pires crimes de guerre du siècle).

Le Hamas est « pire que les nazis » ? C’est sérieux ?

Les dirigeants israéliens s’évertuent depuis le début d’assimiler les Palestiniens à des nazis pour justifier les horribles bombardements de civils.

Observons qui fait mieux que qui ?

L’ambassadeur d’Israël déclarait sur la chaîne Cnews (3) à propos du Hamas : « Cette violence est d’une cruauté que nous n’avons pas vue même pendant la Seconde Guerre mondiale ». Est-ce sérieux ? Admettons et « accompagnons le menteur jusqu’au seuil de la porte de sa maison » (comme disent les Maghrébins).

Si « Hamas » (simplification fourbe pour éviter de dire « combattants palestiniens » regroupant plusieurs factions ) est « pire que les nazis » pour avoir tué – acceptons leurs chiffres – 1200 Israéliens/Juifs, c’est que logiquement les nazis en ont tué moins et/ou fait moins d’atrocités ; non ? Ainsi, c’est donc toute leur propagande à propos des crimes nazis, de Shoah etc. qui tombe à l’eau ! Les nazis ne seraient donc pas ces monstres, que l’on ne cesse de décrire et vendre au de monde pendant 78 ans, comme ces « terroristes du Hamas »  !

Ajoutons ce pervers qui a dit « J’ai ordonné un siège complet de la bande de Gaza. Il n’y aura ni électricité, ni nourriture, ni carburant, tout est fermé. Nous combattons les animaux humains ». Non, ce n’est pas Werner von Blomberg, Joseph Goebbels ou Hitler, mais bien Yoav Gallant ministre israélien de la Défense qui dirige l’armée « la plus morale », dont la mère serait une survivante de la Shoah.

Ecoutons ce captivant témoignage de cette petite fille (4), nommée Hadar Morag (cinéaste israélienne), pour savoir qui fait mieux que qui chez les sionistes ! « Quand ma grand-mère est arrivée ici, après l’Holocauste, l’Agence juive lui a promis une maison. Elle n’avait rien, toute sa famille a été exterminée. Elle a attendu longtemps dans une tente, dans une situation extrêmement précaire. Ils l’ont ensuite emmenée à Ajami, à Jaffa, dans une belle maison sur la plage. Elle a vu que sur la table, il y avait encore la vaisselle des Arabes qui y vivaient et qui avaient été chassés. Alors elle est retournée à l’agence et a dit : ‘‘Ramenez-moi à la tente, je ne ferai jamais à quelqu’un d’autre ce qui m’a été fait.’’ Ceci est mon héritage, mais tout le monde n’a pas fait ce choix. Comment pouvons-nous devenir ce à quoi nous nous opposions ? Voilà la grande question »

Le  »rabbin » membre de la Knesset, Amihai Eliyahu, lui, pousse la menace à ses limites en annonçant la possibilité de largage « d’une bombe nucléaire sur Gaza » qui a soulevé une multitude de questions dit-on. Des questions, vraiment ? Disons plutôt des réponses qu’ils possèdent cette arme et la certitude qu’elle est entre les mains d’irresponsables, aux réactions démentielles instinctives et dangereuses, qui ouvrent légitimement la voie à d’autres pays pour la posséder coûte que coûte !

Quant à Hadiya Nassar, une vieille Palestinienne « plus âgée qu’Israël », elle a été tuée, devant la porte de sa maison, par un tireur d’élite israélien à Gaza, selon M. Aljafarawi sur la plateforme X, rapporté par la chaine Al-Jazeera. Hadiya est devenue une figure populaire après être apparue dans cette vidéo alors qu’elle se remettait des blessures subies lors d’une frappe aérienne israélienne.

Ajoutons encore cette vidéo montrant des soldats sionistes se filmant en train de piller (5) et vandaliser les maisons palestiniennes, confirmant la bonne moralité de leur armée.

Enfin, ce curieux ordre :  n’ayant rien obtenu de significatif par ses bombardements de civils – ni l’élimination du Hamas, ni soulèvement populaire – il semble que les « services » israéliens aient reçu l’ordre d’assassiner (6) des dirigeants du Hamas où qu’ils se trouvent. Si telle est l’extension, il est certain que les Palestiniens répliqueront de façon symétrique en traquant tous les responsables impliqués ; tout en gardant  le soutien des Etats, sans entamer leur volonté  !

Couper les vivres, poursuivre le génocide peut conduire à un embargo sur l’énergie !

L’arrogance des sionistes et de « l’occident collectif » est telle qu’il n’envisage même pas une possible réponse foudroyante, parfaitement réalisable : plus d’énergie aux états soutenant Israël ! Moins que cela : une simple décision de diminution significative de la production peut enflammer le marché et paralyser l’économie occidentale déjà éprouvée. L’erreur est de croire que les arabo-musulmans ne peuvent pas s’entendre quand les limites sont dépassées. Les multiples visites entre chefs d’Etat (ou leurs représentants) du bloc  »multilatéraliste » durant ces deux derniers mois et la réunion trilatérale à Pékin entre, l’Iran, la Chine et l’Arabie saoudite – où le problème des Palestiniens est évoqué comme préoccupant – ne sont pas des comédies à ce niveau de décision, surtout en ces temps d’une gravité exceptionnelle. De telles réunions sont bien préparées, réfléchies, pour prévenir, aviser et proposer des solutions…mais aussi pour adopter des tactiques et stratégies.  On ne doit pas préjuger des résultats ou réagir avec une façon qui relève plus du sentiment (du pathos) que de la raison. La précipitation fait commettre des fautes qui conduisent à l’échec. Ils sont les mieux à même de juger du pourquoi, quand et comment, puis prendre les décisions qui s’imposent le moment propice ! Il y a des préalables sécuritaires à s’assurer, surtout pour les monarchies en liaison aux Anglo-Saxons depuis plus de 75 ans dont il n’est pas facile de se détacher !

Il est vrai que l’Arabie Saoudite demeure l’État arabe du golfe clé, influant, qui peut changer le rapport de force, mais il doit s’assurer des alliés fidèles en cas de sérieuses représailles. Autant donc se défaire méthodiquement et intelligemment de ce joug, en ces moments historiques favorables, sans devoir subir significativement leurs pressions. La Russie s’en est ressortie de façon remarquable par la perspicacité. Les Saoudiens semblent vouloir s’affranchir de l’emprise Anglo-Saxonne en s’engageant dans un processus « d’autonomie stratégique » – surtout après une série de chantages liés à l’élimination de l’agent américain Khashoggi – sans entrer en conflit direct malgré les contraintes.

L’autre facteur, et non des moindres, est le moment et la manière de réagir des peuples arabes et musulmans qui peut être déterminant.

Le ministre iranien des Affaires étrangères a déjà averti des risques : « … si la guerre continue, l’ouverture de nouveaux fronts est inévitable. Les Libanais, les Syriens, les Irakiens et les Yéménites ne peuvent pas rester les bras croisés et observer ce qui se passe… ce n’est certes pas nous qui cherchons à étendre sa portée, mais toutes les possibilités sont possibles si l’agression se poursuit ».

Une résistance Palestinienne tenace dans sa guerre d’usure

À ce stade, la résistance palestinienne, par sa guérilla, tient obstinément bon dans sa guerre d’usure et de harcèlement, qui impacte considérablement le moral de l’armée sioniste avec son « invincibilité » et l’économie israélienne ; aidée par le Hezbollah qui « immobilise » une partie de cette armée au nord et par les actions militaires persistantes de groupes divers d’Irak et du Yémen essentiellement. Cela reste relativement gérable tant que les dirigeants israéliens restent encore conscients des conséquences au regard des capacités militaires disponibles et potentielles de leurs adversaires éventuels et de ses avertissements. En ce moment, ils ne font que fournir des munitions et/ou l’argent comme le font publiquement les Etats-Unis pour Tsahal. Les Palestiniens paient par leurs sacrifices, mais pour eux ce n’est pas nouveau ; c’est dans leur doctrine, car ils n’ont plus rien à perdre.

Une situation sur le terrain des combats que reconnaît le général de réserve, Yitzhak Brik, qui précise (selon les médias israéliens) : « c’est un miracle que la guerre n’ait pas éclaté en même temps, et que la Force Radwan ne soit pas entrée ce jour-là ; (elle) aurait pu atteindre Haïfa et Tibériade, car il n’y avait personne pour défendre le nord … dans le même temps elle aurait pu cibler toutes les infrastructures, et alors Israël aurait disparu », que « l’armée israélienne est très loin d’atteindre ses objectifs …le Hamas compte encore des dizaines de milliers de combattants…».

Rappelons une nouvelle fois le bilan qu’a fait cet ex soldat sioniste (7) que dissimule la propagande : « 3 000 » soldats sionistes liquidés par la résistance, plus de « 11 000 » blessés ainsi que des « centaines » de chars et véhicules blindés détruits !

« Israël n’est pas un Etat juif ». Du concept « antijuif » à « antisémite »

 C’est le rabbin new-yorkais Yisroel Dovid Weiss (67 ans) membre de l’organisation Neturei Karta qui l’affirme. Ce rabbin, véritablement religieux, fidèle à ses principes, a toute sa vie durant été aux côtés des Palestiniens contre le sionisme, qu’il considéré comme une tromperie qui s’abrite sournoisement derrière la religion juive. Pour Weiss, les sionistes utilisent la question de l’Holocauste à leur profit. Il se déclare, avec ses fidèles (des centaines de milliers selon lui), pour la libération totale de la Palestine « afin que le pays puisse revenir aux Palestiniens et que nous puissions vivre avec eux ».

À propos du conflit du 7 octobre dernier le rabbin Weiss dénonce les atrocités commises par Israël ainsi dans cette vidéo du 12 décembre (8) qui a enregistré déjà 143 mille vues (Traduit de l’anglais):

« Le conflit à Gaza n’a rien à voir avec les religions, entre le judaïsme et l’islam. Nous vivons ensemble depuis des centaines et milliers d’années. Vous pouvez voir comment nous vivons ensemble. Ce n’est qu’une représentation d’un mouvement politique appelé sionisme qui utilise le nom de « judaïsme » pour déclarer la guerre au peuple de Palestine, le discréditer en l’accusant d’antisémite et d’antijuif. C’est totalement répugnant et faux. Nous ne pouvons pas garder le silence. Nous sommes juifs parce que nous devons nous dresser et dire que ce n’est pas vrai, que ce n’est pas en notre nom. Nous nous opposons totalement à cela. Nous pleurons et souffrons avec le peuple de Gaza et de Palestine. Israel n’est pas un état religieux, juif. Ils utilisent le nom d’Israel en lui accolant l’étoile de David. C’est une entité criminelle. »

Cet autre rabbin appelle, quant à lui, à sauver (9) la France, l’Europe et le monde, du sionisme qui profane la terre sainte de Palestine…dénonce la pratique du sionisme basée sur l’injustice l’arrogance et le racisme.

Pour plus d’informations sur les ultra-orthodoxes, voir cette vidéo intitulée (10) « ISRAEL : sous la pression des ultra-orthodoxes » qui a enregistré plus de 4 millions de vues (voir en particulier à partir de 16.30)

Ce qui nous emmène à l’argument que « l’antisémitisme » est un concept créé de toute pièce par des Juifs sionistes – qui ne sont pas, pour la plupart, des Sémites – par tromperie dans le but, par son insertion dans la législation occidentale, de faire taire les critiques, faire du chantage, menacer, tirer profit ou dominer. L’expression, aujourd’hui, est réservée exclusivement pour les Juifs au sens « d’antijuif ». Rappelons que les « Sémites » se caractérisent par leurs parlés inclus dans les langues « sémites » qui regroupent les Hébreux, les Ethiopiens, Arabes et plusieurs autres peuples d’Afrique, mais aussi les Assyriens, les Babyloniens, les Araméens, les Cananéens et les Phéniciens. Les Juifs convertis d’occident ou d’ailleurs (khazars ?) n’ont donc rien de « sémite ». La population juive dans le monde (11) est estimée à 16 millions environ (dont 7 millions en Israël) et la majorité n’est pas « sémite ». Comparée, aux 400 de millions (au moins) de « Sémites » qui ne sont pas juifs, il y a supercherie. Ils sont drôles ces concepteurs de « l’antisémitisme » !

Rappelons que, pour Michel Collon : l’« Exode »  (12) du « peuple juif » est un mythe. Pour lui, il n’y a pas de « retour », car les descendants des Juifs à l’époque du Christ, ce sont les Palestiniens d’aujourd’hui. Ceux qui disent « retourner », ce sont des convertis de diverses nations avec des cultures différentes.

Amar Djerrad

Notes :

(1)   Attaque du 7 Octobre Kibboutz : Les enquêtes Révèlent les Mensonges d’Israël.

 

(3)    https://contre-attaque.net/2023/12/08/les-bombardements-sur-gaza-comparables-a-la-2nde-guerre-mondiale/

(4)    https://fondaskreyol.org/article/quand-ma-grand-mere-arrivee-ici-apres-holocauste#:~:text=«%20Quand%20ma%20grand-mère%20est,belle%20maison%20sur%20la%20plage.

 (5)    ‘Psychological warfare’: Israeli troops go on looting and vandalism spree across Gaza

 (6)    https://www.lopinion.fr/international/israel-veut-lancer-une-chasse-a-lhomme-dans-le-monde-entier-pour-eliminer-les-dirigeants-du-hamas

 (7)https://www.youtube.com/watch?v=MVe9zZty2fg

 (8)     https://www.youtube.com/watch?v=uOvP3J3QBtU

 (9)    https://www.facebook.com/reel/675144634731537

 (10)  https://www.youtube.com/watch?v=qZyDIRDM8BI

 (11)    https://fr.timesofisrael.com/la-population-juive-mondiale-seleve-a-157-m-de-personnes-dont-46-en-israel/ 

(12)  https://www.instagram.com/reel/CzwTfzHuZoS/?igshid=MDM4YjEzMzZjZQ%3D%3D&fbclid=IwAR3bfud3EhAh3WoubFFmqBpV40N4nKnNLrL9pe3q7HCYhSU0rVNyiBnRWQw



Articles Par : Amar Djerrad

A propos :

Mr Djerrad Amar est un ingénieur de formation en retraite. Il réside en Algérie. Il a contribué, par ces écrits, dans plusieurs journaux algériens et sites d'informations sur des sujets politiques, géopolitiques et sociaux depuis plus de 30 ans.

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]