Print

Ukraine, Égypte, Syrie et « la domination des banquiers »
Par Mondialisation.ca
Mondialisation.ca, 10 avril 2016

Url de l'article:
https://www.mondialisation.ca/ukraine-egypte-syrie-et-la-domination-des-banquiers/5519668

Par Oriental Review, 08 avril 2016

Plus tôt ce mois-ci, en prononçant son discours public à Kiev, Les défis d’un monde en perpétuel changement, l’ancienne secrétaire d’État américaine Condoleezza Rice a fait une remarque inspirante pour quiconque penserait que l’on vit mal en Ukraine : «Vous devriez aller au Liberia, où le niveau de vie est bien plus bas, ensuite vous serez satisfaits.»

L’économie militaire égyptienne s’est développée bien au-delà des besoins strictement militaires pour englober toutes sortes de produits et de services

Le livre de l’auteur, Les guerres hybrides: L’approche adaptative indirecte pour un changement de régime, fait bien sûr état du fait que la Syrie et l’Ukraine sont les premières victimes de la guerre hybride des États-Unis ; mais la portée de l’article est d’exprimer la façon dont les innovations mentionnées dans la partie 1, et qui ne figurent pas dans la publication originale, ont été importantes tout au long du jeu.

Cet article a été publié le 2 octobre 2009.  Cette analyse demeure au coeur de l’actualité avec la révélation des Panama Papers.

Par René Naba, 07 avril 2016

L’affaire Clearstream en France, c’est-à-dire le scandale politique des fausses listes de bénéficiaires de commissions occultes liées à des transactions internationales, a replacé au coeur de l’actualité le problème des paradis fiscaux et des obscurs cheminements de l’argent illicite.

Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.