Ukraine : la désinformation du “Système d’information”

Le plus important quotidien d’Italie, Il Corriere della Sera, a lancé début juin une campagne sur le “Réseau de Poutine en Italie”, dans lequel on trouve aussi Manlio Dinucci. Les “informations” -d’après le journal- viendraient du Copasir, le Comitato parlamentare per la sicurezza della Repubblica (Comité parlementaire pour la sécurité de la République). Une série de fake news parmi lesquelles celle prétendant que Poutine aurait cité dans son discours du 9 mai dernier (Jour de la Victoire) le dernier livre de Dinucci :

La guerra. È in gioco la nostra vita (La guerre. C’est notre vie qui est en jeu) publié par Byoblu début mai. L’auteur a demandé au journal son droit de réponse pour déclarer que l’information est fausse.

Les journalistes du Corriere ne donnent pas les extraits du livre de Manlio Dinucci que le président de la Fédération de Russie aurait cités le 9 mai (avec un record de vitesse pour sa diffusion et traduction en russe après publication début mai). 

En attendant sa traduction française, on peut le commander en italien ici :

https://store.byoblu.com/prodotto/la-guerra-e-in-gioco-la-nostra-vita/ 

Article du Corriere 5 juin 2022 :

https://www.corriere.it/politica/22_giugno_05/rete-putin-italia-chi-sono-influencer-opinionisti-che-fanno-propaganda-mosca-fce2f91c-e437-11ec-8fa9-ec9f23b310cf.shtml 

M-A P

pour diffusion des épisodes des 10 et 17 juin 2022 de Grandangolo Pangea 

*****

Vendredi 10 juin 2022 :

À propos du dossier du Corriere della Sera sur les “Poutiniens d’Italie” 

Par Manlio Dinucci 

Dans le dossier du Corriere della Sera sur les “Poutiniens d’Italie” -publié le 5 juin sous la signature de la directrice-adjointe Fiorenza Sarzanini et de Monica Guerzoni apparaît aussi Manlio Dinucci.

Dans la première référence à son activité on lit : “Le plan de 2019 / Un de ses articles qui soutient comment «l’attaque anglo-américaine contre la Russie et l’Ukraine avait été planifiée en 2019» est devenu une sorte de manifeste «de canaux d’information d’État russes et utilisateurs qui soutiennent l’invasion russe de l’Ukraine»”. Le Corriere n’indique pas la source des phrases entre guillemets mais, dans sa présentation du dossier, parle de «matériel recueilli par les Services». Il s’agit d’une complète distorsion de la réalité : dans l’article de 2019, publié sur il manifesto le 21 mai (2019) sous le titre “Rand Corp : comment abattre la Russie”, l’auteur ne soutenait pas une de ses thèses mais reportait le plan publié par la Rand Corporation, puissant think tank étasunien, intitulé “Overextending and Unbalancing Russia”. De plus il est absurde que l’auteur écrivit en 2019 à propos d’un plan d’«attaque anglo-américain contre Russie et Ukraine», quand déjà l’Ukraine avait inclus dans sa Constitution la décision de faire partie de l’OTAN (argument traité par le même Dinucci sur il manifesto du 12 février 2019). 

Dans la seconde référence on lit : “Des passages de son livre «La guerra. È in gioco la nostra vita», publié par ByoBlu Edizioni -éditrice d’une chaîne digitale et télé plus d’une fois taxée de “désinformation”, – ont été cités par Poutine dans son discours du 9 mai pour la célébration de la victoire” [de la Grande guerre patriotique]. Sur le Corriere du 6 juin, Alessandra Arachi réitère : “Parmi les personnages qui auraient fait partie du réseau, selon les appareils de sécurité, se trouve Manlio Dinucci qui a écrit un livre sur la guerre que Poutine en personne a cité le 9 mai pour les célébrations du jour de la Victoire”. C’est un faux qui atteint des niveaux démentiels, suffisant à lui seul à démontrer la nature du dossier du Corriere : un exemple de journalisme trash pour un plan visant à faire taire toute voix alternative à celle du courant dominant politico-médiatique. 

Grandangolo Pangea 

Bref résumé de la revue de presse internationale de 

vendredi 10 juin 2022 à 20h30 sur Byoblu

https://www.byoblu.com/2022/06/10/grandangolo-pangea-la-rassegna-stampa-internazionale-di-byoblu-51-puntata/ 

Reçu de l’auteur le 10 juin 2022 et traduit par M-A P

Articles cités (qu’on trouvera sur les sites publiant régulièrement les articles de M. Dinucci) :

Rand Corp : comment abattre la Russie” (21 mai 2019) 

Ukraine, l’Otan dans la Constitution” (12 février 2019) 

Vendredi 17 juin à 20h30 : 

Ukraine : la désinformation du “Système d’information”

La fiabilité du “Système d’information sur le conflit russo-ukrainien” est confirmée par ce dernier épisode : le sénateur Bruno Tabacci, sous-secrétaire d’État à la Présidence du Conseil (italien), accrédite la fausse nouvelle du Corriere : “Le livre de Dinucci [est] cité par Poutine dans son discours de célébration [du Jour de la victoire] à Moscou”.

Le document déclassifié sur la “Désinformation dans le conflit russo-ukrainien”, rédigé par le Système d’information pour la sécurité de la République, attribue aux “narrations de la propagande russe” la présence de forces néo-nazies en Ukraine et la russophobie, et présente comme fruit de la propagande russe “les attaques contre l’image de Zelensky”. Ce qu’est la réelle situation émerge des informations diffusées par l’agence même de presse ukrainienne. Parmi ces informations, la mise au ban du Parti Socialiste d’Ukraine et la confiscation de ses biens, mesures adoptées à l’égard aussi de dix autres partis politiques ; et l’ordre de Zelensky de détruire 100 millions de livres russes, y compris tous les classiques de la littérature russe, parce qu’ils “diffusent le Mal”. Pendant que les athlètes russes et biélorusses se trouvent exclus de 125 compétitions internationales, à une compétition internationale de boxe en Hongrie une athlète ukrainienne exhibe le drapeau néo-nazi de l’Azov et refuse de l’enlever.

Le document déclassifié attribue aussi à la propagande russe l’information qu’il y ait en Ukraine 30 bio-laboratoires reliés au Pentagone et à un réseau de sociétés étasuniennes et européennes. De nombreuses preuves existent, au contraire, provenant d’une agence USA de journalisme d’investigation et d’autres sources, non seulement de leur existence mais de leurs activités consistant à développer et tester des virus pathogènes pour la guerre biologique. Le gouvernement russe a demandé aux Nations Unies d’envoyer en Ukraine une commission d’enquête, mais a reçu un refus net. 

  Ce que sont les dangers dérivant des bio-laboratoires en Ukraine pour toute l’Europe et le monde, a été dénoncé même par Tultsi Gabbard, figure politique étasunienne du Parti démocrate.

Voir la vidéo en italien en cliquant sur le lien ci-dessous :

https://www.byoblu.com/2022/06/17/grandangolo-pangea-la-rassegna-stampa-internazionale-di-byoblu-52-puntata/

Grandangolo Pangea, 

Bref résumé de la revue de presse internationale de 

vendredi 17 juin à 20h30 sur Byoblu

En direct sur https://www.byoblu.com/diretta-tv/

En différé sur https://www.byoblu.com/category/grandangolo-pangea/ 

Reçu de l’auteur et traduit par M-A P



Articles Par : Manlio Dinucci

A propos :

Manlio Dinucci est géographe et journaliste, ex-directeur exécutif pour l'Italie de l'International Physicians for the prevention of Nuclear War, association qui a reçu le Prix Nobel de la Paix en 1985. Porte-parole du Comitato no Guerra no Nato (Italie) et chercheur associé de Global Research (Canada). Prix international de journalisme 2019 pour Analyse géostratégique du Club de Periodistas de México.

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]