Print

Un livre sur l’antisémitisme conteste l’objectivité de la Coalition parlementaire
Par CJPMO
Mondialisation.ca, 06 avril 2010
Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient 6 avril 2010
Url de l'article:
https://www.mondialisation.ca/un-livre-sur-l-antis-mitisme-conteste-l-objectivit-de-la-coalition-parlementaire/18527

Michael Keefer

 Le professeur Michael Keefer explique dans son introduction au livre comment il a tenté d’exposer l’extrémisme des instigateurs de la CPCCA – Jason  Kenney et Irwin Cotler – et leur utilisation du concept de « nouvel antisémitisme » pour justifier la stigmatisation, voire la criminalisation, de la critique de l’État d’Israël.

Montréal, 6 avril 2010 – La semaine dernière, les éditions The Canadian Charger annonçait la publication d’un nouvel ouvrage important qui remet en question le travail de la Coalition parlementaire canadienne de lutte contre l’antisémitisme (CPCCA). Le livre, Antisemitism: Real and Imagined, Responses to the Canadian Parliamentary Coalition to Combat Antisemitism, rédigé par Michael Keefer, ébranle le processus et les thèses avec lesquels la CPCCA a fonctionné depuis sa création l’an dernier. Keefer, professeur à l’Université de Guelph, explique dans son introduction au livre comment il a tenté d’exposer l’extrémisme des instigateurs de la CPCCA – Jason  Kenney et Irwin Cotler – et leur utilisation du concept de « nouvel antisémitisme » pour justifier la stigmatisation, voire la criminalisation, de la critique de l’État d’Israël.

Les deux premiers chapitres d’Antisemitism: Real and Imagined regroupent une collection de douze propositions soumises à la CPCCA par des Canadiens qui se sont distingués en matière de droits de l’homme de même que sept textes soumis par des organismes canadiens des droits humains, dont Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO). L’ensemble des textes soumis par ces individus et groupes ont été de fait rejetés par la CPCCA. Keefer et de nombreux autres Canadiens croient que l’exclusion de ces propositions est le reflet du parti pris de la Coalition et de son refus d’accueillir un dialogue objectif.

Le livre dresse également un portrait de l’histoire de l’antisémitisme au Canada et fournit au lecteur une analyse approfondie et empirique de l’évolution de l’antisémitisme au pays, mais aussi au Royaume-Uni, en France et ailleurs. Le livre démontre que l’argument avancé par la CPCCA à l’effet d’une résurgence dramatique de l’antisémitisme n’est pas soutenu par la recherche de l’auteur. Keefer termine son ouvrage par une analyse de la rhétorique manipulatrice utilisée pour qualifiée d’antisémite toute critique d’Israël. Keefer fait également valoir de manière convaincante que les allégations de persécution antisémite dans les universités canadiennes constituent une déformation de la réalité étudiante sur les campus d’aujourd’hui.

CJPMO se félicite de la sortie du livre de Michael Keefer et espère que le livre inspirera un dialogue plus éclairé au Canada sur le thème de l’antisémitisme et de la critique d’Israël. « La lecture de l’ouvrage de Keefer s’impose à tous ceux qui ont à cœur la liberté d’expression au Canada », déclare Tom Woodley, le président de CJPMO. CJPMO souhaite voir les représentants politiques accorder toute leur attention aux questions abordées dans l’ouvrage. « Des questions telles que celles examinées par Keefer et par les autres contributeurs à son ouvrage requiert une honnêteté intellectuelle et une objectivité rigoureuse. Nous encourageons nos décideurs politiques élus à tirer parti du travail rigoureux et complet de Keefer lorsque viendra le temps de débattre de ces questions importantes », a ajouté Woodley.

 #####
 
Pour plus d’informations, veuillez communiquer avec:
Grace Batchoun
Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient
Téléphone: (514) 745-8491
Courriel CJPMOSite Web CJPMO

Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) est une organisation séculière, sans but lucratif, regroupant des hommes et des femmes d’horizons divers qui œuvrent pour que la paix et la justice renaissent au Moyen-Orient. Elle a pour vocation de responsabiliser les personnes d’influence à traiter les protagonistes avec équité et à favoriser l’essor durable et équilibré de la région.

Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.