Print

Un photographe raconte par les images le massacre israélien de Gaza
Par Global Research
Mondialisation.ca, 14 juin 2006
Aljazeera , Le Grand Soir (traduction de l'arabe) 10 juin 2006
Url de l'article:
https://www.mondialisation.ca/un-photographe-raconte-par-les-images-le-massacre-isra-lien-de-gaza/2650

Al Jazeera, 10 juin 2006.

Les images insoutenables du massacre de la famille palestinienne Abou Ghalia, et les appels de désespoir de leur petite fille Hoda, rescapée du massacre, ont été rapportés par le reporter palestinien, Zacarias Abou Harbid, travaillant pour l’agence de presse Ramtan. Ce photographe a tenu à témoigner par les images au monde entier du bain de sang perpétré par les hordes sionistes. En cet après-midi du vendredi 9 juin, jour de repos, de nombreuses familles palestiniennes ont pour habitude d’aller flâner le long de la « paisible » plage de Gaza.

Elles ne se doutaient pas un instant du drame qui allait se dérouler en ces lieux.

Dix personnes, dont cinq membres d’une même famille, ont été fauché par des obus lancés par un navire de guerre israélien, posté en face de la plage. Le père de la famille Abou Ghalia (34 ans) ne savait pas que cette promenade allait lui coûter la vie ainsi qu’à sa femme (35 ans) et quatre de ses enfants : Aalia (17 ans), Ilham (15 ans), Sabrine (4 ans) et Hanadi (2 ans).

Ce bombardement a provoqué, par ailleurs, de nombreux blessés et une panique générale.

La plage était jonchée de corps déchiquetés, c’était un véritable massacre à tel point que le sable doré a pris la couleur rouge du sang.

Voilà une boucherie de plus à mettre au crédit d’Israël.

Abou Harbid a rapporté aussi que des avions israéliens ont bombardé, en début de matinée de cette même journée, la localité Beit Hanoun se trouvant au nord de Gaza, ce raid a provoqué la mort d’au moins trois civils dont deux frères.

Le bombardement aérien a repris un peu plus loin en visant cette fois-ci une voiture roulant sur un axe principal au nord de Gaza, trois militants des brigades d’ Al Qassam ont trouvé la mort dans ce raid.

Ces événements sanglants, qui ont été peu relayés par les médias internationaux mais largement diffusés par Al Jazira et Al-Arabya, ont provoqué un vif émoi dans le monde arabe.

Quant aux réactions des autres pays, ça va de l’indifférence des pays européens au soutien inconditionnel affiché par les Américains envers les Israéliens en affirmant qu’ « Israël a le droit de se défendre » !

Le président de l’autorité palestinienne a fait appel, comme d’habitude, au Conseil de sécurité de l’ONU afin d’obliger Israël à stopper ses attaques meurtrières, et le Conseil de sécurité, comme d’habitude, s’est « couché » devant Israël.

Voir les images du massacre www.aljazeera.net

Traduit de l’arabe par Leila Salem.

Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.