Une minorité non-vaccinée fortement discriminée au Québec. Des manifestants bravent le froid pour les droits et libertés.

Samedi le 8 janvier 2022, des milliers de manifestants se sont rassemblés au coeur du Vieux-Montréal malgré un froid polaire. Cette manifestation était organisée par le groupe Québec Pro Choix. Les manifestants se sont rassemblés à la Place Jacques-Cartier pour commencer la Grande Marche de solidarité vaccinés-non-vaccinés dans le but de dénoncer les mesures  sanitaires au Québec qui briment les droits et libertés, ce particulièrement pour les non-injectés.  Cependant le gouvernement du Québec veut bientôt obliger tous les Québécois ayant déjà reçu le « vaccin anti-Covid 19 » à recevoir une troisième dose, imitant ainsi la France. Cette troisième dose sera nécessaire pour conserver son passeport vaccinal. Selon le ministre de la santé Christian Dubé, « la solution pour protéger le système de santé, c’est la vaccination ».

Le 6 janvier le gouvernement Legault annonçait l’imposition de nouvelles restrictions pour les non-vaccinés (les non-vaccinés incluent également les personnes qui n’ont reçu qu’une seule dose). Sans passeport vaccinal, les Québécois n’auront plus accès aux succursales de la SAQ (Société des Alcools du Québec) et de la SQDC (Société québécoise du cannabis) dès le 18 janvier. Par ailleurs, le gouvernement du Québec étendra ces mesures discriminatoires à d’autres services jugés non-essentiels comme les salons de coiffure. Rappelons que sans passeport vaccinal, les Québécois ne peuvent pas fréquenter les restaurants, les salles de gym, salles de spectacles, cinémas, etc.. Le gouvernement canadien interdit également aux non-vaccinés Covid-19 le transport aérien, les trains et les bus inter provinciaux pour aller à l’extérieur du pays ou voyager à l’intérieur du Canada. Ces mesures représentent une dérogation aux droits et libertés des Canadiens et Québécois qui refusent l’injection génique (ARNm).

 

Voir la vidéo sur le Facebook de ProChoix :

Les grands médias montréalais ont brièvement couvert l’événement du 8 janvier en dénigrant une fois de plus les Québécois et Québécoises qui s’opposent aux mesures sanitaires et à toute forme de discrimination de la minorité refusant l’injection expérimentale. Au lieu de soulever les raisons et le refus [légitimes] d’un « vaccin » dangereux, les journalistes mainstream mettent l’emphase sur l’hospitalisation importante qui selon eux serait due à Covid-19 et inculquant la faute aux non-vaccinés (il ne semble pas qu’un journaliste ait fait une enquête sérieuse sur cet engorgement dans les hôpitaux). « Diviser pour mieux régner » tel est le dictat du gouvernement du Québec (et du Canada)… les grands médias du Québec servent bien la propagande gouvernementale.

Photo : Québec Pro Choix

Sans les médias, la « propagande haineuse » contre les « non-vaccinés » n’aurait pas une telle ampleur au Québec et au Canada. Il n’existe aucun débat sur ladite pandémie et le « vaccin Covid-19 » ! Tout comme notre média indépendant Mondialisation.caRéinfo Covid Québec est censuré et boycotté par Radio-Canada et la grande presse. Les grands médias diffusent le discours officiel du gouvernement sans remettre en question l’autorité. Citoyens et citoyennes, Obéissez ! Les journalistes deviennent ainsi porte-paroles du gouvernement et ne réclament aucune discussion ouverte sur la crise Covid-19. Les « non-vaccinés » sont devenus responsables de tous les maux en terme de santé publique et représenteraient un danger pour le reste de la population doublement injectée (environ 90%)… Les journalistes vont même parfois plus loin dans leurs accusations non-fondées et sans aucune base scientifique. (Lire l’article de Vincent Mathieu, L’homme au casque de fer, Mondialisation.ca, le 9 juin 2021.).

Jusqu’où ira les gouvernements québécois et canadien dans ces mesures contre une minorité ?

Jusqu’à quand la majorité des Québécois et Québécoises vont-ils obéir au gouvernement ?

Les manifestants étaient là pour dénoncer le mensonge et sonner l’alarme face à cette « dictature illégale et injustifiée ».

Micheline Ladouceur

 

Photo par Micheline Ladouceur

Photo par l’organisation Pro Choix Québec

Photo par Micheline Ladouceur

Photo par Micheline Ladouceur

Photo par Micheline Ladouceur

VIDÉO DE LA MARCHE ORGANISÉE PAR QUÉBEC PRO CHOIX :



Articles Par : Micheline Ladouceur

A propos :

Ph.D. en géographie. Spécialiste des questions latino-américaines et brésiliennes. Directrice associée du Centre de recherche sur la Mondialisation, Rédactrice de Mondialisation.ca et des pages en portugais et en italien.

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]