Une énigme: la position du Canada sur l’aide humanitaire à Gaza

Montréal, le 18 février 2009 – Après plus de 20 mois de sévères restrictions imposées par Israël sur l’aide internationale et des denrées valant plusieurs millions de dollars destinées à la population de la bande de Gaza, le Canada a finalement protesté – contre le Hamas… M. Lawrence Cannon, Ministre des Affaires étrangères a en effet déclaré le 4 février que le Hamas avait détourné des denrées humanitaires en provenance des Nations Unies. C’était le premier de deux incidents qui se sont produits au cours de cette semaine pendant laquelle des militants du Hamas ont saisi par la force des cargaisons de l’ONU. Tout détournement d’aide par le Hamas est illégal et immoral. Cependant, la rapidité de la condamnation de ces actes par le Canada est en contraste surprenant avec son silence prolongé alors qu’Israël bloquait toute aide humanitaires et le libre passage de denrées de base à destination de la bande de Gaza. Ce volteface demeure sans explication.

 Les cargaisons ont été retournées la semaine suivante à l’ONU, le Hamas reconnaissant que ces détournements étaient une erreur qui ne se reproduirait pas. Elles contenaient, l’une de la farine et du riz, l’autre des couvertures et des denrées alimentaires. Ces deux incidents isolés se situent dans le cadre d’un blocus israélien de 20 mois, dont les effets désastreux sur les populations civiles sont incommensurables. En mars 2008, une coalition britannique d’organisations de droits humanitaire publiait un rapport sur l’impact du blocus israélien de Gaza. Ce rapport confirme que les restrictions sévères imposées par Israël sur les secours humanitaires à l’entrée et à la sortie de Gaza, ont entraîné une pénurie dans les services d’infrastructure de base, une recrudescence de la pauvreté, une augmentation d’un taux de chômage déjà élevé, une détérioration des services de santé et une dépendance accrue sur l’aide extérieure. Les agences de secours des Nations Unies dénoncent régulièrement ces restrictions qui entravent le mouvement de leurs denrées de base et de leur personnel. Le Canada n’a jamais élevé la voix contre ce blocus qui contrevient aux normes humanitaires et au droit international.

 Les « Canadiens pour la Justice et la Paix au Moyen-Orient » (CJPMO) observent cette crise humanitaire, avalisée par le silence de la communauté internationale, depuis des années. L’organisation a publié un certain nombre de dossiers et de prises de position sur ce sujet. « Il est juste de condamner le Hamas pour avoir saisi la cargaison de l’ONU, » a déclaré Thomas Woodley, le président de CJPMO. « Mais la condamnation du Canada manque de crédibilité morale. Car si le Canada se prononce seulement contre les actes de l’un des protagonistes dans un conflit – des actes d’une importance mineure comparés à ceux de l’autre – ces condamnations manquent d’honnêteté. »

 CJPMO réclame depuis longtemps que le gouvernement canadien adopte certains principes de base dans sa politique au Proche-Orient. L’un d’eux est de juger les protagonistes par les mêmes critères. CJPMO craint que le Canada perde toute crédibilité au Moyen-Orient, avec des déclarations qui font preuve de partialité et ne respectent pas le droit international.                                       

Pour plus d’informations à ce sujet, veuillez contacter:

Grace BatchounCanadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient

Tel : (514) 745-8491Courriel CJPMO – Site web de CJPMO



Articles Par : CJPME

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]