Vaccin contre le Covid-19: les laboratoires Sanofi et GSK s’associent, trois essais sur humains lancés

Analyses:

Dans la course au vaccin contre le Covid-19, les deux géants de l’industrie pharmaceutique Sanofi et GSK ont annoncé mardi s’associer pour combiner leurs technologies. La recherche mondiale, elle, s’accélère et trois essais sont actuellement menés sur des humains.

À travers le monde, les recherches de vaccin contre le Covid-19 pullulent. Deux nouveaux acteurs se sont lancés à la poursuite du vaccin, il s’agit des deux géants de l’industrie pharmaceutique Sanofi et GSK. “Les deux entreprises vont combiner leurs technologies innovantes pour développer un vaccin avec adjuvant contre le Covid-19”, peut-on lire dans un communiqué annonçant leur association. “Le monde est aujourd’hui confronté à une crise sanitaire sans précédent, et il est clair qu’aucune entreprise ne peut y remédier seule”, a indiqué Paul Hudson, directeur général de Sanofi, pour justifier cette collaboration.

Objectif : deuxième semestre 2021

La course au vaccin est cruciale pour lutter contre le Covid-19 et parvenir à éradiquer le virus. Pour se faire, Sanofi apportera son antigène de la protéine S du Covid-19 à l’aide d’une technologie qui “a permis d’obtenir une réplique génétique exacte des protéines qui se trouvent à la surface du virus”. De son côté, GSK “apportera pour sa part sa production de vaccins avec adjuvant à usage pandémique.”

L’objectif pour ces deux entreprises est de fournir un vaccin dont le prix sera “abordable”. Avec la crise sanitaire mondiale, “les deux entreprises estiment que l’accès à des vaccins contre le Covid-19 constitue une priorité et s’engagent à faire en sorte que tout vaccin issu de leur collaboration soit disponible à un prix abordable et à mettre en place des dispositifs permettant à tous d’y avoir accès partout dans le monde”, décrit le communiqué.

Trois projets financés par les époux Gates

Dans le reste de la recherche mondiale pour trouver un vaccin, trois projets, parmi les 70 programmes en cours, sont actuellement testés sur des humains. Cependant prudence, cela ne signifie pas qu’un vaccin sera bientôt disponible, d’autant que ces trois projets ont recours à des technologies encore très incertaines qui visent notamment un acide nucléique essentiel dans le transport du message génétique et la synthèse des protéines, l’ARN du virus. Deux des trois projets sont chinois. Dès le 12 janvier, les chercheurs de l’Empire du milieu sont parvenus à séquencé le génome du virus et depuis mi-mars une campagne de vaccination humaine est lancée. Cent-huit personnes, âgées de 18 à 60 ans, se sont fait injecter le vaccin en développement, dont certains ont été exposés au virus Covid-19 pour vérifier qu’ils sont bien immunisés contre lui. Les premiers résultats sont encourageants, mais des examens supplémentaires sont conduits, pour éviter les effets secondaires.

L’autre projet de vaccin qui est passé à la phase test sur des humains est américain. Mené par le groupe Moderna Therapeutics, il consiste à injecter le vaccin sur 45 cobayes et cible une protéine spécifique de l’ARN du virus, la protéine Spike, qui est l’un des points d’entrée du virus dans les cellules. Les premiers résultats sont attendus pour début mai. À noter qu’ils sont financés par la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations, une fondation cofondée par les époux Gates qui a déboursé jusqu’à 10 millions de dollars sur certains de ces programmes.

Jean-Guillaume Bayard



Articles Par : Jean-Guillaume Bayard

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]