Vague turquoise sur le Québec : « L’austérité, une histoire d’horreur »

10milliards de solutions fiscales contre les politiques d’austérité du gouvernement Couillard

Les centres de femmes du Québec seront en action, le 31 octobre prochain, pour proposer #10milliards de solutions fiscales contre les politiques d’austérité du gouvernement Couillard, dans le cadre de la grande mobilisationL’austérité, une histoire d’horreur, organisée par la Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics.

Mobilisations nationale et régionales

Vêtues de leur cape turquoise, les femmes des centres des régions de l’Abitibi-Témiscamingue, de la Capitale-Nationale, du Centre-du-Québec, de Chaudière-Appalaches, de Laval, de Lanaudière, des Laurentides, de la Mauricie, de la Montérégie, de Montréal et du Nord-du-Québec convergeront vers Montréal pour prendre part à la manifestation nationale.

Quant à elles, les militantes capées de bleu de la région de Gaspésie/Île-de-la-Madeleine rejoindront celles de la région du Bas-St-Laurent à Rimouski, le 31 octobre prochain, pour une grosse mobilisation interrégionale et multisectorielle. Celles de la région du Saguenay-Lac-St-Jean se rendront à Jonquière.

Celles de l’Estrie, à Sherbrooke. Dans la région de la Côte-Nord, les centres de femmes produiront un film vindicatif en soutien à la lutte nationale et participeront à une action multisectorielle à Baie-Comeau. Puis en Outaouais, elles participeront à des actions régionales tout au long de la semaine.

Non au corset libéral

Les conséquences de l’austérité se feront sentir davantage par les femmes que par les hommes puisqu’elles sont déjà plus pauvres que ces derniers. Les femmes œuvrent majoritairement dans les secteurs de services et seront donc gravement affectées par les coupures en santé, en services sociaux et en éducation. Elles occupent 70% des emplois à temps partiel et plus de 60% des emplois au salaire minimum. Elles vivent plus longtemps que les hommes et elles se retrouvent sans sécurité financière à la retraite puisqu’elles ont occupé des emplois moins bien payés et souvent sans avantages sociaux. La diminution du soutien de l’État dans l’attribution de soins et de services sociaux se traduira par une augmentation du travail invisible des femmes. Janelle LeBlanc, porte-parole de L’R, explique que « les centres de femmes craignent grandement un retour en arrière! Les politiques d’austérité renvoient les femmes à des rôles féminins traditionnels, ce qui accroît les inégalités hommes-femmes ».

Oui à la justice sociale

Les membres de la Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics ont élaboré conjointement quelques18 solutions fiscales. L’instauration de ces solutions permettrait à l’État québécois d’augmenter ses revenus annuels de 9 538 M $. Cette somme suffirait largement pour maintenir les services publics qui favorisent l’atteinte de l’égalité entre toutes et tous et permettrait même d’en envisager d’autres.

Si l’État préfère couper dans les outils collectifs que les Québécoises et les Québécois ont construits depuis des décennies, c’est parce qu’il refuse de voir les solutions qui sont profitables pour la majorité et pour l’égalité de fait. Madame LeBlanc, porte-parole de L’R, résume cette logique féministe avec la force de l’image : « Avec 10 milliards de solutions, nous remettrons nos pantalons! »



Articles Par : L'aut'journal

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]