Venezuela : Le chargé d’affaires des Etats-Unis insiste sur l’embargo et sur le coup d’Etat militaire

Le Gouvernement des Etats-Unis continue à vouloir appliquer un embargo sur le pétrole et un coup d’Etat militaire au Venezuela. C’est ce qui ressort des déclarations du chargé d’affaires de l’ambassade des Etats-Unis au Venezuela, Todd Robinson.

Le fonctionnaire étasunien a accordé une interview au site vénézuélien de droite Runrunes. On lui a demandé : « Les Etats-Unis pensent-ils que les Forces Armées vénézuéliennes doivent se prononcer dans ce moment de crise ? » et il a répondu : « Je dirais que nous ne pouvons pas nous payer le luxe de d’écarter un secteur de la négociation pour un Venezuela meilleur. Il est évident que le secteur militaire a beaucoup d’influence sur l’avenir du pays et s’ils peuvent aider, nous n’allons pas dire non. »

Lors de cette interview, Robinson a été interrogé sur les déclarations faites par le chef de la diplomatie étasunienne, Rex Tillerson, qui, le 1° février, a insinué que les militaires vénézuéliens pourraient devenir des « agents du changement » et il a déclaré : « Je crois que dans ce contexte, le secrétaire d’Etat a dit que s’ils peuvent jouer un rôle positif pour ouvrir la politique, pour créer une meilleure ambiance pour améliorer la situation, qu’ils soient les bienvenus. »

Robinson a également déclaré que son pays « pourrait » appliquer un embargo au Venezuela à court terme et il a assuré : « Je pense que tout est sur la table en ce qui concerne la stratégie envers le Venezuela. »

Le fonctionnaire étasunien s’est félicité des sanctions que les Etats-Unis ont appliquées au Venezuela et a menacé : « Certainement, nous allons voir plus de sanctions comme celles-là. »

Il a ajouté : « Je ne vais pas préciser exactement lesquelles mais pour ce que j’ai vu et entendu à Washington, les sanctions vont continuer » et il a souligné que « c’est une façon d’attirer l’attention » du Gouvernement Vénézuélien.

Les déclarations du chargé d’affaires de l’ambassade des Etats-Unis à Caracas ont été condamnées par la présidente de l’Assemblée Nationale Constituante (ANC), Delcy Rodríguez, qui a annoncé que cet organisme plénipotentiaire envisagera de prendre les mesures diplomatiques qui s’imposent.

« J’annonce que ces très graves déclarations qui encouragent un coup d’Etat au Venezuela se vantent du blocus financier criminel et illégal seront discutées par l’ANC pour prendre les mesures diplomatiques qui s’imposent pour défendre la souveraineté et la dignité du peuple vénézuélien, » a-t-elle écrit sur Twitter.

Elle a dénoncé le fait que Todd Robinson est arrivé au Venezuela avec un ordre du jour de déstabilisation « contre l’Etat de Droit dans notre Patrie. J’exige qu’il apprenne au moins l’essentiel de notre ordre constitutionnel en plus de notre histoire héroïque et de notre héritage anti-impérialiste ! »

« Depuis l’Assemblée Constituante, nous avons pris note dûment et attentivement de l’interview inouïe du chargé d’affaires des Etats-Unis qui démontre non seulement son inexpérience dans sa fonction mais de graves violations du Droit International en plus de sa profonde ignorance concernant le Venezuela, » a publié Rodríguez sur Twitter.

Le président de la République Nicolás Maduro a affirmé sur son compte Twitter sa vocation démocratique et sa volonté de soumettre à la volonté du peuple les destinées du pays. Il a souligné que l’exercice du vote est la garantie de la démocratie et il a déclaré : « Je veux les voix et la décision du peuple. »

Source en espagnol :

http://www.resumenlatinoamericano.org/2018/02/22/encargado-de-negocios-de-eeuu-insiste-en-embargo-petrolero-y-golpe-militar-en-venezuela-anc-tomara-medidas-diplomaticas-ante-declaraciones-injerencistas-del-encargado-de-negocios-de-eeuu-maduro-rati/

Traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos



Articles Par : Resumen Latinoamericano

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]