Print

VIDÉO : L’Armée Syrienne “Libre” transforme ses prisonniers en kamikazes
Par Silvia Cattori
Mondialisation.ca, 25 août 2012
silviacattori.net 25 août 2012
Url de l'article:
https://www.mondialisation.ca/vid-o-l-arm-e-syrienne-libre-transforme-ses-prisonniers-en-kamikazes/32492

Cette vidéo, réalisée par une équipe du New York Times, nous apprend que des groupes appartenant à la prétendue Armée Syrienne « Libre » se servent de prisonniers pour leur faire commettre des attentats suicides à leur insu.

 

Le commentaire dit que les combattants d’un groupe de l’ASL [Brigade « Les Lions du Tawhid »] que l’on voit installés dans une villa appartenant à un officier de police, près d’Alep, ordonnent à un de leurs prisonniers, Abou Hilal, de se rendre dans une camionnette jusqu’au check-point tenu par l’armée régulière ; et que là il sera libéré dans le cadre d’un échange de prisonniers. Abou Hilal ne sait pas que la camionnette qu’il va devoir conduire est chargée de 300 kilos d’explosifs, reliée à un détonateur télécommandé, et que, le moment venu, elle va exploser.

C. J. CHIVERS a filmé le prisonnier et rapporté cette sinistre histoire dans le New York Times.
http://www.nytimes.com/2012/08/21/world/middleeast/syrian-rebels-coalesce-into-a-fighting-force.html

Dans cet article C. J. CHIVERS raconte dit que quand les milices de l’ASL sont arrivées à proximité du check-point leur commandant, Abdul Hakim Yasin, a crié à Abou Hilal : « Vas-y, roule dans cette direction, ton père t’attend là bas ». Abou Hilal a roulé et s’est arrêté au check-point. A ce moment précis Abdul Hakim Yasin a appuyé une fois, deux fois, sur le bouton du détonateur télécommandé mais la déflagration n’a pas eu lieu.

Par chance pour Abou Hilal, kamikaze malgré lui, la camionnette n’a pas explosé et les milices de l’ASL qui attendaient l’explosion avant de partir à l’attaque du check-point et escomptaient tomber par surprise sur les soldats de l’armée régulière, n’ont pas pu exécuter leur funeste action.

Silvia Cattori

 

Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.