Print

VIDÉO: Le pouvoir des cauchemars (11 septembre 2001 / terrorisme)
Par Adam Curtis
Mondialisation.ca, 03 décembre 2010
ReOpen911 20 mars 2010
Url de l'article:
https://www.mondialisation.ca/vid-o-le-pouvoir-des-cauchemars-11-septembre-2001-terrorisme/22234

« Le Pouvoir des Cauchemars » (« The Power of Nightmares ») est un documentaire produit par la BBC qui s’applique à démontrer qu’Al-Qaida n’existe pas et que l’idée d’une menace terroriste globale est un pur fantasme. Un documentaire édifiant qui explique comment et pourquoi ce fantasme fut créé, qui en bénéficie, et pourquoi il résiste si bien à l’épreuve du temps.

Réalisé par Adam Curtis, qui est reconnu comme étant le meilleur documentariste en Grande Bretagne, « Le Pouvoir des Cauchemars » a reçu plusieurs prix et fut présenté « hors compétition » au festival de Cannes 2005.

Dans sa version intégrale, « Le Pouvoir des Cauchemars » dure près de 3 heures et remonte aux origines de l’islamisme et du néo-conservatisme. Il fut initialement diffusé sur BBC2 en octobre 2004, découpé en une série de 3 épisodes. Nous vous proposons ici un montage de ce documentaire, d’une durée de 32 minutes.

Sur le même thème, nous vous recommandons de visionner le discours d’Alain Chouet – ex-directeur du Service de renseignement de sécurité à la DGSE – lors d’une table ronde qui s’est tenue au Sénat le 29 janvier 2010. Alain Chouet y démystifie le concept « Al-Qaida », de manière certes moins radicale que ne le fait le documentaire de la BBC, mais tout aussi accablante : www.dailymotion.com/video/xcdlv5

A propos du réalisateur : Adam Curtis a reçu le prix de la persistance du regard du Golden Gate au San Francisco International Film Festival (2005), et le Alan Clarke Award (2006). Il enseigna les sciences politiques à l’université d’Oxford avant de se lancer dans une carrière à la télévision.

PLUS D’INFO sur www.REOPEN911.info
Le site français sur les attentats du 11 Septembre

Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.