Washington pousse à la guerre contre l’Iran

Le voyage abrupt organisé par le secrétaire d’État américain Mike Pompeo à Bruxelles pour pousser la ligne dure de Washington contre l’Iran, combiné au déploiement d’encore plus de moyens militaires américains dans le golfe Persique, indique l’escalade calculée par Washington d’une crise guerrière dans la région. L’étincelle qui déclencherait un conflit généralisé pourrait provenir d’un certain nombre de provocations mises en scène…